Petit Ours Brun. Ils l'ont traduit en breton


Les jeunes traducteurs de Petit Ours Brun ont été conviés à la médiathèque des Ursulines où ils ont pu rencontrer l'éditeur et les bibliothécaires...

Arzhig Du, c'est le joli nom de Petit Ours Brun traduit en breton par six classes, du cours moyen à l'université ! Du plaisir, elles ont eu. À la suite de plusieurs projets menés autour de la langue bretonne, la médiathèque d'Ergué-Gabéric a choisi cette année de se lancer dans une nouvelle aventure, celle de la traduction en breton. L'établissement s'est donc rapproché de la maison d'édition quimpéroise, Bannoù-heol, qui a publié plusieurs ouvrages pour la jeunesse en breton : « Boule et Bill », « Titeuf », « Tom-Tom et Nana », « Léo et Popi »... L'éditeur a déjà mené plusieurs projets de traduction avec des classes. « L'album Titeuf a été traduit par une classe du collège Diwan du Relecq-Kerhuon et un livre de Petit Ours Brun par une classe du collège de Saint-Renan », rappelle Arnaud Elégoët. « C'est toujours une belle aventure pour les jeunes traducteurs qui le font pour les brittophones de demain ». Six nouveautés traduites en breton Une vingtaine de titres de Petit ours brun ont déjà été traduits par Bannoù-heol en breton. Le choix s'est porté sur six histoires parmi les plus récentes, comme « Petit ours brun au cirque » (Arzhig Du er sirk), « Petit ours brun va dormir » (Arzhig Du o vont da lalla), « Petit ours brun au supermarché » (Arzhig Du er gourmarc'had)... « Notre objectif, ajoute le responsable de la médiathèque, Pierre Mens-Pégail, était de montrer aux plus grands qu'il est utile et plaisant de parler breton. Ils pourront raconter les histoires aux plus jeunes et on espère que cela sera poursuivi par les enseignants ». Du cours moyen à l'université Les six classes participant au projet ont eu six mois pour se pencher sur la traduction avec l'aide de leur professeur. Nadège Monfort a su motiver trois de ses classes : une 6e du collège Brizeux, une seconde du lycée Brizeux et des étudiants de la fac de lettres. Yann Guillamot, instituteur à l'école Diwan de Kermoguer, s'est chargé avec sa classe de cours moyen de traduire « Petit Ours brun au cirque ». Deux autres classes, une de cycle 3 de Div Yezh à Lestonan avec Cécil Guézennec et Thierry Seznec, et une autre du collège Saint-Yves avec Steven Ollivier ont également participé au projet. La traduction n'a pas toujours été simple. Comment traduire en breton : « C'est parti mon kiki » ? C'est devenu : « Aet omp, boulom » ! Professeurs et élèves étaient hier après-midi conviés à la médiathèque des Ursulines pour se retrouver à l'occasion de la sortie de ces nouveaux albums, édités chacun à 1.000 exemplaires et déjà disponibles sur le site de Bannoù-heol. Leur sortie en librairie est prévue le 15 juin. Prix de vente : 2 €.

Cathy Tymen

Contact : Bannoù-heol, 26 ter, hentig Kervouieg, 29000 Kemper. tél. 06.08.88.57.55. www.b-heol.com.

01 - Le Télégramme - Kemper