Boule & Bill rééditent leurs exploits en breton


Initiateur de la traduction des aventures de Boule & Bill en breton, Arno Elegoed annonce déjà qu'un troisième album de Boulig ha Billig est en projet. (Photo C.T)

Quel bagou ! Le dernier album de Boule & Bill vient à peine de sortir en français que déjà on le trouve dans sa version bretonne. Traduites en six autres langues étrangères, les aventures de ces deux héros de la BD ne connaissent qu'une seule langue régionale : le breton. evel-just !

L'histoire de cette traduction est à elle seule une extraordinaire aventure. Celle vécue par un jeune Quimpérois, Arno Elegoed, prof de musique et de breton, et qui a eu un jour l'incroyable audace de contacter les maisons d'édition et de leur proposer ses services de traducteur.

Subventionné à 40 %

Une seule a été tentée par l'aventure : Dargaud en la personne de Sophie Castille, chargée des droits internationaux : « d'emblée, tout projet de traduction m'intéresse. Là, la proposition m'est apparue amusante, mais aussi sérieuse puisqu'il avait réussi à obtenir des subventions ». Le projet a ainsi été financé à hauteur de 40 % par l'Institut Culturel de Bretagne, également partant pour une seconde aventure.

Édition épuisée

L'album « Les quatre saisons », sorti pour l'instant en Français et en Polonais, est intitulé en breton « Ar pevar amzer ». « C'est en mars 2001, précise Arno Elegoed, que Dargaud m'a proposé de traduire un second album. Ils ont été surpris que le 1er album sorte si bien ». La première édition, tirée à 1.000 exemplaires, est déjà épuisée. 1.000 autres seront disponibles prochainement. Le second album a été tiré tout de suite à 2.000 exemplaires.

« Lorsque j'ai été contacté, se souvient Arno, Roba n'avait pas encore écrit toutes les histoires du nouvel album. Certains textes me sont arrivés mi-août et tout devait être achevé pour la fin du mois ». Avec un complice bretonnant, Maurice Hamon, tous deux se sont donc attelés à la tâche. « Les textes ont ensuite été examinés par l'Office de la Langue bretonne, pour les ultimes corrections », précise le jeune prof.

Les facéties de Boulig & Billig

La traduction en breton ne manque pas de sel et les aventures de Boule & Bill réservent bien des surprises au lecteur. Pas besoin de bien maîtriser la langue pour comprendre que même les tondeuses parlent breton ou saisir les subtilités des gags. C'est un réel moment de « plijadur ».

Ar pevar amzer est distribué par Coop Breizh dans les librairies. Il est aussi disponible par correspondance auprès de l'association Bannoù-heol, 140, rue de Pont-L'Abbé, 29.000 Quimper. Tarif : 8,50 € (55.75 F) + frais d'envoi 2,10 € (13,80 F). Tél. : 06.08.88.57.55. Internet : www.b-heol.com

Cathy Tymen

01 - Le Télégramme - 24 heures en Bretagne